Partager ce site sur Facebook    Qui sommes-nous   Recommander ce site   Page de démarrage    Nos liens    Infos navigation    Mentions légales    Contact   

Accueil
Vues sur Yaoundé
Yaoundé suite 1
Yaoundé suite 2
Autour de la table
La bonne viande
Visite au village
Kribi la belle
Autour de Kribi
Chez les pygmées
Douala le grande
Douala suite 1
Douala suite 2
Ngaoundéré
Nord & Extrême Nord
Maroua authentique
Tour d'horizon
Tour d'horizon suite
Foumban
Foumban suite
Bafoussam
Bafoussam suite
Autour de Bafoussam

Ebom Essowa
Ebom Essowa suite
Notre mariage
L'épreuve des taxis
Bamenda
Bafut et environs
Kumbo et Oku
Kumbo et Oku suite
Le Mont Cameroun
Buéa l'Anglophone
Limbé la balnéaire
Expressions locales
L'artisanat local
Ebolowa
Les bonnes adresses
La gastronomie
Les cartes détaillées
Lions Indomptables
Mon argumentaire
Notre Livre d'or
Nos liens
L'avatou' Cam
Suggestions tourisme
Les hébergements
Formalités de départ
Vivre au Cameroun
Mentions légales







mesure d'audience


La Cathédrale Notre-Dame des Victoires à Yaoundé
 
Une architecture remarquable, elle se trouve en plein centre-ville "Rond point poste centrale" En remontant cette direction, vous avez vers la gauche l'agence de la Cameroon-Airlines et vers la droite le marché du Mfoundi.

L'entrée principale du Palais des Congrès
 
Centre de conférences internationales, il se situe au quartier Tsinga. La rumeur locale dit que le sous-sol de ce bâtiment construit par la coopération d'un pays asiatique contenait un riche filon de diamants, il fût exploité par cette même coopération, en toute discrétion envers les autorités camerounaises. " Mais, c'est la rumeur ?!"

La Poste Centrale à Yaoundé
 
Un endroit jadis occupé par des centaines de travailleurs qui hélaient les taxis pour toutes les directions, créant de ce fait des embouteillages monstres.

Vue sur le quartier Omnisports
 
Au fond on aperçoit les tribunes du Stade Ahmadou Ahidjo, n'oublions pas que le Cameroun a une excellente équipe de foot " Les lions indomptables " petit budget comparativement aux grandes équipes européennes, mais une performance hors du commun.

L'hôtel Hilton, vu de la descente du cinéma l'Abbia
 
Un des complexes Hôtelier les plus luxueux avec l'Hôtel du Mont Fébé, de nombreuses personnalités y résident tout comme les touristes assez fortunés. De nombreux services sont à la disposition des clients, comme cybercafé, coiffeur, discothèque, banque, location de voitures avec chauffeurs, boutiques, navettes entre l'aéroport et l'Hôtel, centre commercial, etc. Situé sur une hauteur, l'Hôtel du mont Fébé offre une vue sur la ville ce qui est un plus.

Le Marché Central
 
Un point de ralliement commercial très populaire à Yaoundé, une des choses qui surprennent le plus dans ce marché, c'est la vie trépidante au son des musiques locales, makossa, bikutsi, ndombolo etc. qui sortent d'énormes enceintes placées à même le trottoir par les vendeurs de Cd et de K7 parmi les klaxons des taxis et des gens qui bavardent très fort, mais que le spectacle est remarquable alors que les vendeurs essayent d'amasser le maximum d'argent et les clients qui tentent bravement de ne pas se faire plumer. Tout y est vendu, des vêtements au morceau de savon, des cahiers ou des fruits au détail comme des quartiers d'ananas, alors de longues et interminables négociations s'engagent pour tirer le plus bas prix possible, les Camerounais étant en général très déterminés pour gagner quelques FCFA.

Le Marché Central vu de derrière
 
L’art de porter les marchandises sur la tête, l’art de savoir engager la conversation avec les passants qui sont de potentiels clients. Au Cameroun la discussion est innée et dire qu’en Europe on donne des cours de communication pour développer le commerce faudrait peut-être engager des Camerounais pour booster les ventes. !

Un autre endroit populaire à Yaoundé
 
En quittant le marché central pour aller vers la rue Kennedy. Cette rue Kennedy ou les sauveteurs " vendeurs à la sauvette " sont sans cesse en conflit avec la police où gendarmerie locale. Cette rue Kennedy est assez animée, il y règne un certain climat outre le fait qu’il faut toujours être méfiant il y a quand même une bonne ambiance.

Le carrefour de l'Intendance
 
En partant sur la gauche, l'Avenue Kennedy qui vous conduit droit au CCF " Centre Culturel Français " et à droite la rue qui mène au marché central. Au loin on aperçoit l'enseigne des magasins Niki.

Au coeur de la ville le Centre Culturel français
 
En remontant la photo et dans le prolongement du Centre Culturel français, le Supermarché Score. Puis à gauche de la photo l’immeuble de la S.N.I et à droite dans le fond l’immeuble de la mort (voir ci-dessous)

L'immeuble de la mort
 
Appelé ainsi par les Camerounais, c'est un endroit surprenant à Yaoundé en plein centre-ville, cet immeuble initialement prévu pour abriter les bureaux des Ministères, était complètement terminé, prêt à livrer, les jets d’eau étaient installés devant, mais un architecte avait eu le malheur de dire que des vibrations menaçaient cet ouvrage aux passages des trains. La suite, voilà le résultat complètement pillé, plus rien ne reste à l’intérieur il sert de repère à quelques malfrats locaux, alors que l’argumentation retenue été totalement fausse.

Gros plan sur une partie de l'immeuble de la mort
 
De cette façon, vous pourrez mieux apprécier l'étendue des dégâts. Cet immeuble se situe rond-point de la poste centrale, il est entouré d'une ceinture de tôles faisant office d'un barrage "guère dissuasif"...

Motos taxis à Yaoundé
 
Moins chers et plus rapides, ils passent partout. Ces motos sont essentiellement en provenance de Chine elles arrivent par bateaux en pièces détachées et montées sur place dans des ateliers où personne ne connaît l’adresse.

Au marché les petits porteurs sont à l'affût
 
Cette photo a été prise au marché d’Essos. Nous avions achetés les bananes plantain, et les petits débrouillards qui n’ont pas la chance d’aller à l’école aident les ménagères à faire le marché puis à transporter leurs achats sur le bord de la route ou elles prendront un taxi, tout cela pour environs 100 FCFA, mais cela dépend aussi de la charge, celui-là a eu de la chance, Mylène lui a donné 400 FCFA parce qu’il été trop chargé. Ils aident ainsi leurs familles à vivre.

Le carrefour de l’Artisanat
 
Là où j’ai acheté de nombreuses sculptures, si vous voulez acheter vos souvenirs et cadeaux, c’est à cet endroit qu’il faudra vous rendre. Si vous êtes blanc et que le talent de négociateur vous fait défaut, ne songez même pas en tirer un bon prix. Bien évidemment, le travail fait par les artisans est remarquable et de grande valeur, surtout n’oubliez pas de dédouaner sinon gare à vous !

Vue sur la gare ferroviaire de voyageurs à Yaoundé
 
Le tronçon Douala / Yaoundé est long de 262 km fut construit entre 1908 et 1927. Le tronçon Yaoundé / Ngaoundéré 622 km du transcamerounais fut construit entre 1964 et 1974. Prendre le train pour s'offrir une vision élargie sur les différentes régions est assez sympas, mais pas sans risque il y a pas mal d'agressions répertoriées. Ces trains ne roulent pas très vite.


Vue sur la gare de marchandises de Yaoundé
 
Le Transcamerounais est la ligne de chemin de fer camerounaise reliant Douala à Ngaoundéré en passant par Yaoundé et Belabo. La CAMRAIL est le nom de la compagnie de chemin de fer au Cameroun.

Clin d'œil aux amis du quartier
 
" Poussita " en compagnie de ses chevreaux, elle fait les beaux jours de son propriétaire, elle a les grossesses pêle-mêle. Photo prise au Lycée bilingue proche "titi garage" pour ceux qui connaissent.


Copyright www.souvenirducameroun.com ® Mylène et Christian date de 1ière édition le 28/01/2004. Tous droits réservés reproduction interdite même partielle.