Partager ce site sur Facebook    Qui sommes-nous   Recommander ce site   Page de démarrage    Nos liens    Infos navigation    Mentions légales    Contact   

Accueil
Vues sur Yaoundé
Yaoundé suite 1
Yaoundé suite 2
Autour de la table
La bonne viande
Visite au village
Kribi la belle
Autour de Kribi
Chez les pygmées
Douala le grande
Douala suite 1
Douala suite 2

Ngaoundéré
Nord & Extrême Nord
Maroua authentique
Tour d'horizon
Tour d'horizon suite
Foumban
Foumban suite
Bafoussam
Bafoussam suite
Autour de Bafoussam

Ebom Essowa
Ebom Essowa suite
Notre mariage
L'épreuve des taxis
Bamenda
Bafut et environs
Kumbo et Oku
Kumbo et Oku suite
Le Mont Cameroun
Buéa l'Anglophone
Limbé la balnéaire
Expressions locales
L'artisanat local
Ebolowa
Les bonnes adresses
La gastronomie
Les cartes détaillées
Lions Indomptables
Mon argumentaire
Notre Livre d'or
Nos liens
L'avatou' Cam
Suggestions tourisme
Les hébergements
Formalités de départ
Vivre au Cameroun
Mentions légales






mesure d'audience


La poterie à Pouss, fabrication locale pour la vente
 
Le village de Pouss, étape touristique incontournable dans l’extrême nord le long du fleuve Logone qui sert de frontière naturelle entre le Cameroun et le Tchad sur la dernière partie de son cours. Ce village pittoresque, aux ruelles ombragées est connu pour son marché et son sultanat, mais aussi et surtout pour ses fameuses cases obus mousgoum. Ces cases, comptent parmi les plus belles et les plus hautes d’Afrique et témoignent du savoir-faire de la tribu Mousgoum dans le domaine de l’architecture, elles deviennent de plus en plus rares, des oeuvres à préserver à tout prix. De Pouss, vous pouvez également partir pour une très agréable excursion en pirogue sur le Logone, jusqu’à la petite ville de Yagoua, plus au sud, à la frontière avec le Tchad. Attention néanmoins, car durant la saison sèche ce fleuve se transforme souvent en rivière, asséchée en certains endroits.

La réserve de marbre de Bizar dans le Nord, situé entre Garoua et Maroua 

Les gisements de marbre de Bizar dans la province du Nord. La plus grande partie de ce minerai est utilisée pour la fabrication du ciment à l’usine de Figuil (province du Nord). A leur découverte, les réserves étaient évaluées à 2 500 000 tonnes.

Le lamidat de Garoua
 
Il contribue activement à la mobilisation des chefs traditionnels, des Imams et autres associations musulmanes pour les activités de sensibilisation en matière de Lutte contre le SIDA et de Santé de la Reproduction.

Case Mousgoum
 
Ces constructions typiques et traditionnelles de la tribu Mousgoum, elles sont montées d'un mélange de terre, paille et de colle végétale le tout séché au soleil. La durée de construction d'une case de ce genre est de six mois environs, la case est montée progressivement couche après couche le mur à la base de la case est de l'ordre de 30 cm d'épaisseur pour arriver à moins de 10 cm au sommet.

Case traditionnelle Mousgoum avec grenier
 
Ces cases sont souvent construites par cinq, en général une énorme urne se trouve au centre qui sert de grenier à mil, l’un des composants de base de l’alimentation camerounaise, qui permet de faire vivre toute la famille.
Province de l’Extrême-Nord:
Chef-lieu: Maroua
Départements: Diamaré, Logone-et-Chari, Mayo-Danay, Mayo-Kani, Mayo-Sava, Mayo-Tsanaga
Superficie: 34 246 km²
Population: 2 721 500 hab. (2001)
Densité: 79 h/km²

La province de l’Extrême-Nord est frontalière du Tchad et du Nigéria. Son chef-lieu est Maroua.

Aspects touristiques de la province de l’Extrême-Nord:
ici le visiteur aura le choix entre le cynégétique, les grands lamidats, les paysages lunaires des Kapsiki, les grottes, les grandes chefferies, les lacs à forte concertation d'hippopotames, les centres artisanaux ou encore les fantasias?
On trouve de grands parcs nationaux :
• le parc national de Kalamaloué à Kousseri
• le parc national de Waza à Waza
• le parc national de Mozogo Gokoro à Koza


Les sarés traditionnels dans le Grand Nord
 
Au milieu d'amas pierreux, vous découvrirez, les célèbres sarés, villages traditionnels des Kirdis et Mafa, bâtis sur les contreforts granitiques se fondant dans les paysages caillouteux.

La cimenterie de Figuil
Cette cimenterie de Figuil "CIMENCAM" exploite les gisements de calcaire et le marbre de Bizar. Des nouveaux gisements de calcaire ont été trouvés au nord de Douala et au nord de Nkongsamba.

Vue sur le barrage de Maga dans la province du Nord
 
Situé dans la partie sahélienne du pays, le barrage de Maga a été construit en 1978 dans le but d'irriguer par gravation une unité de production de riz de 6000 ha dans le cadre du projet de la Société (SEMRY) à Yagoua. Sa capacité est de 500 millions de m3 d'eau et la surface noyée de 36.000 ha. Il est constitué d'une digne principale de 27 km et deux digues de protection des rizières de 40 et 67 km respectivement. Il est alimenté par les eaux de pluie, les crues du Logone, les eaux des Monts Mandara, les mayos. Il faut noter que la construction de ce barrage aura entraîné le déplacement de plus de 10 000 personnes et des modifications très significatives du système socio-économique régional par la suppression du phénomène des crues et décrues.

Des oignons! Qui en veut?
 
L'oignon est la deuxième plus grande culture après le coton au Nord, il est cultivé par plus de 20 000 producteurs. Contrairement à ce que certains pensent, le Cameroun a une autosuffisance alimentaire, il arrive même à exporter dans les pays voisins ses cultures. Sur la photo ci-dessus, ce camion part de Garoua au Nord pour livrer dans le grand sud camerounais.

Le parc de WAZA:
Déclaré Parc National en 1968, il couvre une superficie de 170 000 hectares. Le parc de Waza comporte deux zones différentes :
* À l'ouest, une partie forestière, domaine de l'acacia seal.
* À l'est, de grandes plaines herbeuses appelées yaeres et qui s'étendent à perte de vue.

La plupart des espèces de la faune africaine se retrouvent a Waza : éléphants, lions, girafes, cobs de buffon, damalisques, hippotragues, phacochères, hyènes, chacals, gazelles. Il y a également d'importantes colonies d'oiseaux, comme les autruches, hérons, pélicans, marabouts, grues couronnées, ibis, oies, chevaliers, pintades, canards casques, tantales, aigrettes, vautours, outardes, échassiers, etc. Depuis 2006, la plaine inondable du Waza Logone fait désormais partie de la convention sur les zones humides et ferait partie du patrimoine mondial de l’UNESCO.

Copyright www.souvenirducameroun.com ® Mylène et Christian date de 1ière édition le 28/01/2004. Tous droits réservés reproduction interdite même partielle.