Partager ce site sur Facebook    Qui sommes-nous   Recommander ce site   Page de démarrage    Nos liens    Infos navigation    Mentions légales    Contact   

Accueil
Vues sur Yaoundé
Yaoundé suite 1
Yaoundé suite 2
Autour de la table
La bonne viande
Visite au village
Kribi la belle
Autour de Kribi
Chez les pygmées
Douala le grande
Douala suite 1
Douala suite 2
Ngaoundéré
Nord & Extrême Nord
Maroua authentique
Tour d'horizon
Tour d'horizon suite
Foumban
Foumban suite
Bafoussam
Bafoussam suite
Autour de Bafoussam

Ebom Essowa
Ebom Essowa suite
Notre mariage
L'épreuve des taxis
Bamenda
Bafut et environs
Kumbo et Oku
Kumbo et Oku suite
Le Mont Cameroun
Buéa l'Anglophone
Limbé la balnéaire
Expressions locales
L'artisanat local
Ebolowa
Les bonnes adresses
La gastronomie
Les cartes détaillées
Lions Indomptables
Mon argumentaire
Notre Livre d'or
Nos liens
L'avatou' Cam
Suggestions tourisme
Les hébergements
Formalités de départ
Vivre au Cameroun
Mentions légales







mesure d'audience


Palais du gouverneur Von Puttkamer datant de la colonisation
 
Buéa est le chef-lieu de la province du sud-Ouest qui est l'une des deux provinces anglophones du Cameroun. Cette ville se trouve à 72 km environ de Douala et à une trentaine de km de Limbé elle se trouve au pied du mont Cameroun qui reste la principale attraction de cette ville. Son climat frais a amené les Allemands à en faire la capitale du Cameroun de 1901 à 1909. le Gouverneur allemand Jesko Von Puttkamer, y fit bâtir sa somptueuse résidence. Le Palais du Gouverneur, comme on l’appelle ici, est aussi une attraction pour cette ville aux allures britanniques. L'éruption du mont Cameroun qui eut lieu en 1908 mit prématurément fin au règne de Buéa au profit de Douala.

Ne trouvez-vous pas qu'il a un air de château hanté?
 
Il est au coeur de nombreuses histoires de fantômes, il est souvent raconté que la nuit la veuve du Gouverneur Von Puttkamer hante les somptueux appartements du Palais en jouant du piano. Amateurs de sensations fortes voila votre nouvelle destination.

Une maison coloniale
 
Elle abrite le Ministère de la Culture pour la Délégation provinciale du Sud Ouest

Le restaurant de l'alliance franco-camerounaise
 
En dehors du mont Cameroun et du Palais du gouverneur Von Puttkamer, vous pourrez également voir dans cette ville la forêt vierge située au pied du mont Cameroun, les laves de l’éruption volcanique de 1982, le Jardin botanique de Mile 15, les vestiges du cap de la garde rapprochée de Von Puttkamer, la fontaine Bismarck, le cimetière allemand, et à une petite heure de voiture les chutes d'Ekombé proche du village d'Ekondo Titi.

L'alliance franco-camerounaise à Buéa
 
Les Alliances franco-camerounaises sont des lieux de rencontres et d’échanges dont l’ambition est de soutenir la vie culturelle et artistique locale dans les régions ou elles sont implantées. Au Cameroun, il existe 5 alliances franco-camerounaises qui se trouvent respectivement à: Garoua, Dschang, Ngaoundéré en zone francophone, à Bamenda et Buéa, en zone anglophone.

Toujours des maisons d'habitations coloniales
 
Une fois sur place, vous pourrez également faire la piste du thé, longue d'environ 15 kilomètres, elle relie Buéa à Limbé à travers une magnifique plantation de thé, la piste grimpe jusqu'au petit village de Bojonjo et son ancienne église allemande, puis descends à Limbé.
L'Hôtel Capitol à Buéa
 
Les hôtels sont assez nombreux dans cette région, mais ne connaissent qu'un taux faible taux de remplissage, environs 20%.

Vue partielle sur la ville de Buéa
 
Une ville calme ou les motos taxis " ben Skin " semble ne pas avoir leurs places pourtant, certain s'y sont essayés, mais sans succès.

Upper Farm
 
"Upper Farm" est le lieu où se trouve la prison de Buéa. La prison centrale de Buéa est la principale prison de la province du Sud-Ouest au Cameroun. C'est une prison mixte, elle a été construite en 1907 par l'administration coloniale allemande. Au Cameroun, il y a 10 prisons centrales, 48 prisons principales de niveau départemental et 16 prisons secondaires d'arrondissement. Les deux principales prisons du Cameroun sont la prison centrale de Kondengui à Yaoundé et la prison centrale de New Bell à Douala.

Les prisons centrales :
Adamaoua : Prison centrale de Ngaoundéré. Centre : Prison centrale de Kondengui à Yaoundé. Est : Prison centrale de Bertoua. Extrême-Nord : Prison centrale de Maroua. Littoral : Prison centrale de New Bell à Douala. Nord : Prison centrale de Garoua. Nord-Ouest : Prison centrale de Bamenda. Ouest : Prison centrale de Bafoussam. Sud : Prison centrale d'Ebolowa. Sud-Ouest : Prison centrale de Buéa.

Autre vue de "Upper Farm"
 


L'église Baptiste de Buéa
 


L'école des travaux publics
 
Buéa est favorable au repos le climat est tempéré, la hauteur du volcan contribue sûrement à cette douceur. L'accès à cette ville est fluide par la route au départ de Douala. Le seul aéroport présent dans cette région se trouve à Tiko ou les gares routières relient Buéa, Limbé, etc.

Vue sur le Collége Missionnaire
 
Buéa est situé dans le département du Fako qui comprend deux villes principales "Buéa et Limbé

Copyright www.souvenirducameroun.com ® Mylène et Christian date de 1ière édition le 28/01/2004. Tous droits réservés reproduction interdite même partielle.