Partager ce site sur Facebook    Qui sommes-nous   Recommander ce site   Page de démarrage    Nos liens    Infos navigation    Mentions légales    Contact   

Accueil
Vues sur Yaoundé
Yaoundé suite 1
Yaoundé suite 2
Autour de la table
La bonne viande
Visite au village
Kribi la belle
Autour de Kribi
Chez les pygmées
Douala le grande
Douala suite 1
Douala suite 2
Ngaoundéré
Nord & Extrême Nord
Maroua authentique
Tour d'horizon
Tour d'horizon suite
Foumban
Foumban suite
Bafoussam
Bafoussam suite
Autour de Bafoussam

Ebom Essowa
Ebom Essowa suite
Notre mariage
L'épreuve des taxis
Bamenda
Bafut et environs
Kumbo et Oku
Kumbo et Oku suite
Le Mont Cameroun
Buéa l'Anglophone
Limbé la balnéaire
Expressions locales
L'artisanat local
Ebolowa
Les bonnes adresses
La gastronomie
Les cartes détaillées
Lions Indomptables
Mon argumentaire
Notre Livre d'or
Nos liens
L'avatou' Cam
Suggestions tourisme
Les hébergements
Formalités de départ
Vivre au Cameroun
Mentions légales







mesure d'audience


Dans la forêt du mont Cameroun
 
Deuxième sommet d'Afrique, le mont Cameroun toujours en activité culmine à 4090 m, également appelé Mont Fako ou plus communément le Char des dieux c'est d'ailleurs le Carthaginois Hannon qui décrit ce volcan pour la première fois en 450, avant J.C Ce volcan se trouve à Buéa, ville anglophone au sud-ouest du pays, région où vivent les Bakweris qui sont une des nombreuses ethnies du Cameroun, Buéa se trouve à environ 70 km de Douala. Le mont Cameroun se trouve sur une faille géologique sur laquelle les continents d'Amérique du Sud et d'Afrique se sont séparés il y a des millions d'années. La région est dotée des routes principales bitumées de Muyuka à Idenau et des routes secondaires non bitumées tronçons Idenau - Mundongo - Muyuka et Mundongo - Iloana – Boa sont de bonne qualité. À ceci s’ajoute le port commercial d’Idenau et de nombreuses pistes forestières. La construction de la nouvelle route Limbe-Idenau a augmenté la pression qui s´exerce sur la forêt. Le climat est subéquatorial avec une saison sèche de novembre à mai et une saison humide de juin à octobre.

Arbre médicinal dans la forêt du mont Cameroun
 
Dans les années 80, il avait été proposé d'établir une aire protégée sur le flanc sud de la montagne, afin d'augmenter la superficie de forêt protégée par la Réserve de la forêt de Bambuko sur le flanc nord-ouest, et la Réserve de la forêt de Mokoko, à basse altitude à l'ouest. Ce projet ne s'est jamais concrétisé et les forêts du mont Cameroun ne sont toujours pas protégées avec le statut officiel d’un parc national.

Les beaux paysages sur le mont Cameroun
 
Au mois d'avril 1999, après une longue période de sommeil le mont Cameroun entre en éruption, de son sommet s'échappera de la lave pendant plusieurs jours et créera un front de 300 mètres de large dévastant tout sur son passage. La coulée du Bakinguili atteint la lisière des palmeraies elle arrêtera sa course à quelques dizaines de mètres seulement d'un complexe hôtelier, mais coupant la route nationale reliant Limbé à Idenau.

La montée est dure, les mollets aussi!
 
L'ascension du mont Cameroun est une compétition qui rassemble chaque année au mois de février des coureurs de différents pays du monde. Autrefois cette course était organisée par une brasserie locale, aujourd'hui, la Fédération camerounaise d'Athlétisme s'occupe de son organisation et s'appelle désormais la course de l'espoir.

Un arbre dans la savane du mont Cameroun
 


La savane "magnifique"
 
De 0 à 1200 m les pentes du volcan sont faibles, de 1200 à 2000 mètres elles sont plus rudes on y trouve de nombreuses espèces animales, jusqu'à 2800 mètres des rocailles et falaises font que parfois les pentes du volcan passe à environs 50 degrés au fur et à mesure de l'ascension la végétation change pour devenir quasi lunaire à son sommet.

À l'assaut du Char des Dieux
 
Le point de départ de cette course se situe à Upper Farm (prison) qui culmine à 1000 mètres d'altitude environ et se situe à 2 km du rond-point du Service provincial de la Sûreté nationale. Le premier refuge se trouve à 1875 mètres dans la forêt ou l'eau de source est disponible. Le deuxième refuge se loge à 2860 mètres ou la température oscille entre 5 et 9 degrés, à cette altitude vous aurez de l'eau de pluie disponible à partir d'avril c'est une zone de savane avec une piste pierreuse qui traverse la forêt. Vous trouverez le troisième refuge à environs 3740 mètres dans une zone de savane complète la température est de l'ordre de 2 à 4 degrés. Le point culminant du sommet est à 4090 mètres avec des vents d'environ 40 km/h et des températures entre 0 et 8 degrés le matin
On attend les retardataires
 
Cette course, est réservé aux sportifs accomplis ou à tous ceux qui aiment le trekking en général, pour faire l'ascension du mont Cameroun vous devez impérativement vous adresser à la délégation provinciale du tourisme ou alors à "Mount Cameroon Ecotourism Organisation" un guide et un porteur sont obligatoire.

L'approche du refuge
 
Toujours appréciée, l'arrivée au refuge pour se détendre et se restaurer avant de repartir.

Puis voilà le deuxième refuge
 
Pour ce genre d'aventure, ne pas oublier les boissons chaudes, les équipements de camping et des vêtements chauds. Que ce soit en altitude, ou au pied du Volcan vous constaterez qu'il est pratiquement impossible de voir son sommet il est la plus part du temps dans les nuages.

La détente est bien méritée
 


L'ascension dans la savane du mont Cameroun
 
La plupart des ascensions démarrent à Buéa, mais quelques expéditions sont organisées au départ de Limbé ou de Idenau.

Paysage du volcan au niveau de la grotte avant le troisième refuge
 
Selon la superstition des autochtones, il faudrait croire que les colères du Char des Dieux sont dues à l'affront que tant de touristes lui font en escaladant ses pentes sans lui demander son avis en particulier ceux qui participent à la course de l'espoir.

Toujours la savane, le feu est passé par là.
 
Les éruptions historiques recensées au mont Cameroun sont: - 450 av. J.-C., 1650, 1807, 1825, 1838, 1852, 1865, 1866, 1871, 1909, 1922, 1925, 1954, 1959, 1982, 1999. (sources) Volcanoes of the World de Tom Simkin et Lee Siebert (1994).

Une autre vue du mont Cameroun
 
Si vous allez sur le flanc sud du Mont Cameroun, culmine à 1715 m le mont Etindé appelé aussi "Petit Mont Cameroun".

À environ 3500 mètres d'altitude, "On respire!"
 
A quelques centaines de mètres de l’arrivée, il fait froid les bonnets et gants sont d'usages! Vous verrez bientôt le sommet et si vous avez de la chance, vous apercevrez Douala et Buéa si le volcan n'est pas dans les nuages.

Copyright www.souvenirducameroun.com ® Mylène et Christian date de 1ière édition le 28/01/2004. Tous droits réservés reproduction interdite même partielle.