Partager ce site sur Facebook    Qui sommes-nous   Recommander ce site   Page de démarrage    Nos liens    Infos navigation    Mentions légales    Contact   

Accueil
Vues sur Yaoundé
Yaoundé suite 1
Yaoundé suite 2
Autour de la table
La bonne viande
Visite au village
Kribi la belle
Autour de Kribi
Chez les pygmées
Douala le grande
Douala suite 1
Douala suite 2
Ngaoundéré
Nord & Extrême Nord
Maroua authentique
Tour d'horizon
Tour d'horizon suite
Foumban
Foumban suite
Bafoussam
Bafoussam suite
Autour de Bafoussam

Ebom Essowa
Ebom Essowa suite
Notre mariage
L'épreuve des taxis
Bamenda
Bafut et environs
Kumbo et Oku
Kumbo et Oku suite
Le Mont Cameroun
Buéa l'Anglophone
Limbé la balnéaire
Expressions locales
L'artisanat local
Ebolowa
Les bonnes adresses
La gastronomie
Les cartes détaillées
Lions Indomptables
Mon argumentaire
Notre Livre d'or
Nos liens
L'avatou' Cam
Suggestions tourisme
Les hébergements
Formalités de départ
Vivre au Cameroun
Mentions légales







mesure d'audience


Sculptures en bois d'ébène
 
Elles sont entièrement faites à la main, elles sont en bois d’ébène un des nombreux bois précieux que le Cameroun détient. Sachez que la forêt camerounaise s’étend sur environs 20 millions d’hectares ce qui correspond à environs 45% du territoire ce qui en fait la deuxième forêt d’Afrique après celle de la RDC. Les principales essences de bois sont : L’ Ayous, l’Iroko, le Sapelli, l’Azobé, l’Acajou de Bassam, l’Aniégré, le Bibolo, le Bibunga, l’Ilomba, le Padouk, le Zingana, etc. Depuis 1999, la commercialisation du bois est réglementée plus sévèrement, favorisant ainsi la transformation du bois sur place avant exportation. Il y a aussi cet arbre spécial appelé l’Aloa, arbre très rare dont l’écorce est battue avec précision et la toile qui en ressort est appelée " OBOM " de cette toile est confectionnée des vêtements pour cérémonies traditionnelles, et aussi des objets d’art tableaux, sacs, etc. L'Obom est la matière que privilégie Dorothée EFANG Artiste Peintre Camerounaise pour ses oeuvres.

Mon argumentaire sur le Cameroun

Vous venez de voir le Cameroun, le plus beau des pays d'Afrique de par la diversité de ses climats, de sa géographie, de sa cuisine et de sa culture, environ 240 ethnies et autant de dialectes parlés, c'est un pays bilingue, le français et l'anglais y sont les langues officielles. De notoriété public, et mondialement reconnu, on dit du Cameroun que c'est l'Afrique en miniature, le Cameroun répond aux envies et aux attentes des visiteurs les plus difficiles, le pays privilégie la nature sauvage avec des phénomènes uniques au monde, donnant la possibilité de combiner à loisir, plusieurs formes de tourisme qu'il soit, balnéaire, de montagne, de congrès, d'affaires, de safaris ou de chasse, écotourisme ou tourisme culturel, de cette diversité, le Cameroun offre des spécificités touristiques que l'on ne regroupe nulle part ailleurs en Afrique et cela dans un mêmes et seuls pays, relief, climat, faune, flore, peuple et tradition. Moi, je suis arrivé dans ce beau pays avec un esprit d'Européen et en suis reparti avec une vision différente, du Cameroun, de l'Afrique en général. Certes les gens disent que c'est le pays de la corruption, moi je dirais que c'est le kongossa, "expression locale" car s'il est vrai que certaines pratiques sont un peu douteuses, souvent due au contexte qui le veut, j'ajouterai le défaut d'avoir, car dans ce pays bien qu'il ne soit pas le plus pauvre, loin de là, il y a encore des insuffisances vitales, mais dans notre bonne vieille Europe il y a de tout et nous trouvons aussi la corruption et cela à n'importe quel rang de l'échelle sociale, alors il suffit d'ouvrir les yeux, de les comprendre et vous verrez que cela n'a pas trop d'incidence, pour nous. Ce qui est le plus facile à dénicher dans ce magnifique pays, c'est l'amitié, l'amour, la joie de vivre et la bonne humeur persistante, pour ma part j'y ai connu Mylène un soir du mois d'août à African Logik à Yaoundé, lors d'une démonstration de danses africaines (elle est en photo en haut ci-contre, juste à côté de la dame à la peau blanche au deuxième plan.) on nous a présentés, j'ai voulu la défier, mais elle était beaucoup plus forte que moi, nous nous sommes expliqués autour d'un verre et 1 an après elle devenait ma femme et elle m'apporte beaucoup! Je pense être très estimé par les Camerounais ils m'appellent ATANGANA ce qui n'est pas rien, presque un honneur, en plus Mylène étant comédienne, elle a eu un rôle dans le feuilleton "Le Revenant" alors si vous voyez un jour ce feuilleton à la CRTV " Chaîne de télévision camerounaise " et que vous y voyez un blanc ne cherchez plus c'est moi, j'y ai eu un petit rôle de figurant, je sais çà surprend, mais c'est comme çà, le Cameroun c'est le Cameroun.....je ne suis pas encore passé dans le popoli "petit journal local" mais qui sait peut être un jour. Alors si d'aventure il vous prend l'envie de voir autre chose, cherchant le dépaysement ou d'autres cultures alors allez au Cameroun je puis vous assurer que vous ne serait pas déçu, ce pays a également une richesse culinaire incroyable, les plats typiques, le ndolé, le follong, le gombo avec le bobolo, le koki, le ndomba également le porc-épic mbongo tchobi ou au bouillon, le serpent, le crocodile, le pangolin, le sanga "mon plat favori" les traditionnels poissons braisés comme la Sole ou le Bar, également le fameux poulet D.G ou alors le poulet braisé, sans oublier les inévitables crevettes de Kribi, etc. Mais vous aurez aussi certainement l’occasion d’apprécier la vie nocturne de Yaoundé et Douala ou règne une ambiance particulière faite d’un mélange subtil de bonne humeur, de chansons populaires au son des musiques qui hurlent au carrefour ou alors aux sonorités des joueurs de balafons à Douala qui sont toujours très apprécié, ou la bière coule aussi parfois à flot surtout lors des débuts de mois à ce moment même ou les bars sont pleins à craquer, c'est là que vous apercevrez du blanc, celui des dents des Camerounais qui rient à gorge déployée de leurs déboires, de leurs sempiternels kongossa, ou alors il vous conteront des histoires étranges valant à coup sûr celles des milles et une nuit de l’orient, mais ce qui est le plus magnifique à voir ce sont les fabuleuses nuits de kribi, vivantes et colorées ou sur votre chemin vous rencontrerez certainement des créatures qui vous paraîtront sorties des légendes, mais en réalité, il s’agit des sirènes en chair et en os, pas celles des océans, mais celles de kribi, mais attention ne vous faites pas de fausses idées ! Car là elles se chargeront bien de vous faire retomber dans la réalité, et votre déception risque d'être à la hauteur de vos pensées, le respect est de rigueur au Cameroun ne l’oubliez jamais, mais alors jamais. Je parle aussi bien de ce charmant pays pour y avoir passé de nombreux mois... Je dédie ces quelques pages à toutes les Camerounaises et camerounais en ayant une pensée particulière pour les habitants des quartiers d'Etoa Méki, d'Essos et de Djoungolo à Yaoundé et aux nombreux amis (e)s laissés sur place la bas, comme ce laveur de voitures à la laverie proche du lycée Matamfen, à tous ces commerçants qui avaient pris pour habitude de me voir chaque jour, et bien sûr aux gens du village.

Christian

Éléphants au nord du pays
 
Cette faune se trouve au nord du pays, région la plus chaude et la plus sèche, la température avoisinant les 45 degrés. Dans le centre vers Yaoundé le climat est plus humide, donc plus supportable, la température est de l’ordre de 29 à 30 degrés sur la moyenne annuelle. A l’ouest, la végétation y est plus dense, de nombreuses chutes d’eau comme les chutes d’Ekom que vous avez vues précédemment ou alors les chutes de Mami Wata, et vers Ngaoudéré les chutes de la Vina, un ravissement pour les yeux.
African Logik
 
Centre de culture camerounaise, quartier bastos à Yaoundé.

Avant de monter sur scène
 
Mylène en compagnie de quelques comédiennes de la troupe "Eyala-Pena" à Douala (2000)

À gauche de la photo Mylène en guerrière
 
Une scène de la pièce le Char des Dieux jouée à Douala avec le théâtre Universitaire.(2000)

Au centre Culturel espagnol année 2000
 
Encore Mylène et quelques membres de la Troupe théâtre du "MUGRA" dans un conte Espagnol.

Le follong va arriver à Mbeng
 
Impossible de rentrer en France sans prendre la réserve de nourriture du pays, Léonce et Bertrand s'y mettent pour enlever les grosses branches qui pèsent, en plus il y avait bien d'autres choses comme le gibier, les fruits, les bâtons de manioc, le plantain, etc.

Allez je m'y mets aussi
 
Bon c'est juste pour faire bien, sur la photo quoi!


Toujours délicat de ramener la bouffe du pays, étant donné que les douanes françaises n’ont aucune tolérance pour l’importation de la viande de brousse ou le poisson. Il y a quelques tolérances selon le douanier qui vous contrôlera à Roissy, pour les légumes et les fruits qui restent cependant interdit. Retenez aussi que le papier que les douanes camerounaises vous délivrent à l’aéroport au titre du contrôle sanitaire n’est valable que sur le sol camerounais, il n’a donc aucune valeur en France. Si vous n’avez pas de chance lors du contrôle, la marchandise pourra être saisie et détruite, vous pouvez même être condamner à une amende.

Copyright www.souvenirducameroun.com ® Mylène et Christian date de 1ière édition le 28/01/2004. Tous droits réservés reproduction interdite même partielle.