Partager ce site sur Facebook    Qui sommes-nous   Recommander ce site   Page de démarrage    Nos liens    Infos navigation    Mentions légales    Contact   

Accueil
Vues sur Yaoundé
Yaoundé suite 1
Yaoundé suite 2
Autour de la table
La bonne viande
Visite au village
Kribi la belle
Autour de Kribi
Chez les pygmées
Douala le grande
Douala suite 1
Douala suite 2
Ngaoundéré
Nord & Extrême Nord
Maroua authentique
Tour d'horizon
Tour d'horizon suite
Foumban
Foumban suite
Bafoussam
Bafoussam suite
Autour de Bafoussam

Ebom Essowa
Ebom Essowa suite
Notre mariage
L'épreuve des taxis
Bamenda
Bafut et environs
Kumbo et Oku
Kumbo et Oku suite
Le Mont Cameroun
Buéa l'Anglophone
Limbé la balnéaire
Expressions locales
L'artisanat local
Ebolowa
Les bonnes adresses
La gastronomie
Les cartes détaillées
Lions Indomptables
Mon argumentaire
Notre Livre d'or
Nos liens
L'avatou' Cam
Suggestions tourisme
Les hébergements
Formalités de départ
Vivre au Cameroun
Mentions légales







mesure d'audience


Statues, figurines et animaux en bois d'ébène
 
Photo prise au centre artisanal de Yaoundé, à l'angle du carrefour de l'intendance et de la montée âne rouge.

Des artisans locaux exposent, ils viennent souvent du nord "Maroua" ou de l'Ouest "Bafoussam et Foumban"
 
Très difficile de prendre de telles photos, la négociation est dure, outre le fait qu'il faut acheter au préalable, il faut aussi parfois glisser quelques billets pour faire les clichés.

Tout l'artisanat camerounais est exposé en cet endroit incontournable pour les touristes et où les négociations sont les plus coriaces aussi.
 
Des produits faits uniquement à base de matières premières naturelles, comme le bois, les perles de terre, les épines de porcs-épics, les peaux de serpent, les dents d'éléphants, etc.

Attention à la douane en repartant du Cameroun
 
Dans cet endroit réputé, environ quarante comptoirs se font une forte concurrence, les clients sont vite assaillis par les vendeurs qui n'hésitent pas un instant à vous prendre par la main pour vous emmener vers leurs étalages. Pour la douane, si quelques pièces sont tolérées, en cas d'achat plus important le dédouanement est nécessaire, voire obligatoire. Mais attention certaines souches de produits sont interdites en France notamment celles d'espèces animales qui peuvent être protégées par des conventions européennes ou internationales.

Quelques pièces achetées lors de mon dernier voyages
 
Des articles faits mains à 100 % le Cameroun n'arrive pas encore à développer son savoir-faire à grande échelle pourtant les artisans arrivent à faire un travail remarquable avec peu de moyens et un manque prononcé d'outils.

Notre petite collection personnelle
 
Achetés ou offertes, ces statues ou autre petit djembé ornent le marbre de notre cheminée et nous rappellent chaque jour que nos coeurs réunissent deux cultures.

Deux tenues traditionnelles créées et présentées par Mama Honorita
 
Mama Honorita, artisane installée dans le Palais de Hans Dominik à Yaoundé, dans sa galerie, elle travaille, expose et vend. Elle n'est pas ouverte tous les jours, car elle doit de temps en temps rentrer à Abong Mbang, son village natal de l'Est camerounais pour obtenir les matières premières.

Toiles de Mama Honorita au Palais Hans Dominik
 
Tenue d'apparat en Obom
"Source de cette photo Arlette Dorothée Efang"
 
Artiste Peintre et Plasticienne camerounaise, Arlette Dorothée Efang est devenue spécialiste dans l'art de travailler la toile d'Obom, de l'extraction à la réalisation de ses toiles elle vous fait partager son savoir-faire et son art sur son site.

L'artisanat local c'est aussi les fabricants des mortiers et des pilons
 
Taillés et fait à la main souvent dans un bois rouge.

Ce sont aussi ces superbes tambours
 
Ces photos ont été prises dans les villages d'Ekali I et Ekali II, ceux-ci se trouvant à 29 kilomètres et 32 km de Yaoundé sur l’axe Yaoundé Mbalmayo en direction d'Ebolowa.

Ces artisans travaillent et vendent sur le bord de la route
 
Un endroit exceptionnel pour le Cameroun, c'est un des seuls ou j'ai vu les prix écrits aux crayons sur les objets, si la valeur du travail est incontestable, je reste surpris de tarifs appliqués la négociation est quasi impossible

Même méthode qu'au quartier de l'artisanat à Yaoundé
 
À moins de prendre la photo en roulant sans s'arrêter, pour faire ces clichés exceptionnels à l'arrêt il a fallu lâcher quelques billets...

Des tambours de toutes les tailles et à tous les prix
 
L'axe routier "Yaoundé Mbalmayo Ebolowa" est très surveillé par la gendarmerie, c'est l'axe le plus fréquenté par les forestiers le bois camerounais faisant l'objet d'une surveillance accrue à cause des nombreux abus dans le passé. Sur cette route des barrages cloutés se trouvent tous les 10 à 15 km.

Une sonorité parfaite sort de ces instruments, la peau étant de chèvre
 
Cette route est à faire absolument, vous pourrez ainsi pousser jusqu'à Ebolowa qui se trouve à 140 km de ces villages, Ebolowa fief de l'ethnie Bulu. Découvrez Ebolowa.

Copyright www.souvenirducameroun.com ® Mylène et Christian date de 1ière édition le 28/01/2004. Tous droits réservés reproduction interdite même partielle.