Partager ce site sur Facebook    Qui sommes-nous   Recommander ce site   Page de démarrage    Nos liens    Infos navigation    Mentions légales    Contact   

Accueil
Vues sur Yaoundé
Yaoundé suite 1
Yaoundé suite 2
Autour de la table
La bonne viande
Visite au village
Kribi la belle
Autour de Kribi
Chez les pygmées
Douala le grande
Douala suite 1
Douala suite 2
Ngaoundéré
Nord & Extrême Nord
Maroua authentique
Tour d'horizon
Tour d'horizon suite
Foumban
Foumban suite
Bafoussam
Bafoussam suite
Autour de Bafoussam

Ebom Essowa
Ebom Essowa suite
Notre mariage
L'épreuve des taxis
Bamenda
Bafut et environs
Kumbo et Oku
Kumbo et Oku suite
Le Mont Cameroun
Buéa l'Anglophone
Limbé la balnéaire
Expressions locales
L'artisanat local
Ebolowa
Les bonnes adresses
La gastronomie
Les cartes détaillées
Lions Indomptables
Mon argumentaire
Notre Livre d'or
Nos liens
L'avatou' Cam
Suggestions tourisme
Les hébergements
Formalités de départ
Vivre au Cameroun
Mentions légales







mesure d'audience


Autour de la table, c'est comme ici
 
En compagnie de la famille à Mylène et quelques amis pour un sympathique repas en suivant les clips de musiques africaines à la télévision. Mylène est de dos.

C'est aussi avec les copines de Mylène
 
Le poulet D-G "Directeur Général" Mylène et moi-même en compagnie de Paulette, Nicole et Rosalie au restaurant Parallèle Club à la montée CRTV à Yaoundé. Mais vous arrivez trop tard le plat est fini.

La façon de manger le poulet au Cameroun et les fameux gésiers de poulets.
Ce qui m’a beaucoup impressionné au Cameroun, c’est la façon de manger le poulet, qu’il soit braisé ou cuisiné comme le DG, à chaque fois il vous sera servi avec les pieds et la tête, je peux vous dire que ça fait bizarre pour nous les blancs, rien n’est gaspillé sur le poulet tout est grignoté, les os croqués et sucés c'est-à-dire que lorsqu’ils ont fini de manger ce poulet, rien ne reste de la carcasse, même si par hasard un chien venait demander sa part, il s’en irait alors avec toute la haine due à votre égard et les larmes aux yeux. De ce volatile délicieux il est un morceau de choix que chaque Camerounais guette avec une attention particulière, une convoitise démesurée et proportionnellement inverse à cette petite partie de poulet, c’est le gésier, le fameux gésier de poulet, au restaurant lorsque le poulet vient d’être servi, les yeux de chaque invité essaient de repérer si ce met de choix est bien là parmi les morceaux, car s’il n’est pas là, le serveur repartira avec son poulet comme il est venu, on ne badine pas avec le gésier au Cameroun. Ce gésier est réservé au chef de famille, ou alors à l’invité de marque de la tablée, il fut à l’origine de bien des palabres au Cameroun, ou les jeunes générations commençaient à le revendiquer alors que les anciens étaient farouchement attachés à cette tradition qui remonte quand même assez loin dans l’histoire.


Hum, les crevettes un régal
 
Manger à même la plage, Mylène vient de finir ses crevettes, maintenant la sieste.


En l'an 1472 découverte du Cameroun
En 1472, Fernando Pô, un marin portugais découvre l’estuaire du fleuve Wouri, surpris par le grand nombre de crevettes que contient ce fleuve, il l’appellera Rio dos Camaroés (rivière aux crevettes) par dérivation multiple, cela donnera le nom Cameroun au pays. Toujours est-il que ces crevettes sont cuisinées avec talent et la recette gardée jalousement par les autochtones.

Notre repas de fiançailles
 
Autour de la table, c’est aussi à l’occasion de nos fiançailles en octobre 2000 le jour du match France-Cameroun qui finit par une égalité 1 but partout. On ne l’a pas fait exprès c’est juré.

Repas de fiançailles suite
 
De gauche à droite Judith, Marie, Irène. Elle est des nôootre elle a bu son verre comme les autres et glou et glou...

Il faut entretenir la flamme
 
Bien qu’il y ait du monde au restaurant, un petit smac est toujours le bienvenu.
Thierry lui, a le sourire
 
Son surnom "Titi" il est fier de poser pour nous. C’est un des neveux de Mylène.

Détente avant d’être servi
 
Photo prise à la Taverne du Paysan, restaurant situé presque face à l’hôtel Mansel vers omnisports. Je vous le recommande.

C’est aussi autour d’un verre
 
De droite à gauche, Francis, Aloïs, Edmond, Antoinette et Mama Annie la femme d’Edmond. La personne cachée par le poteau est le frère d' Aloïs, allez on boit une bonne Guinness avant de reprendre la route.

C’est également la préparation des sandwichs
 
Sur cette photo, Léonce, Mireille, Grace et les dames de l’église.

On cuisine également en groupe
 
Avant de se mettre autour de la table, les repas se préparent aussi en collectivité et donnent l’occasion de rire et s’amuser la convivialité est importante au Cameroun.

Il y en aura pour tous le monde
 
La grosse marmite mijote sur le feu de bois miam, miam, une bonne cuisine traditionnelle. Allez c’est cuit, maintenant vous pouvez aussi vous mettre autour de la table.


Le Cameroun est un pays très protocolaire, surtout sur les traditions.
Au Cameroun, il est d’usage de respecter les us et coutumes, lorsque vous allez rendre visite dans une famille camerounaise, il vous sera systématiquement offert un plat de nourriture, c’est l’usage, surtout ne le refusait pas cela pourrait être considéré comme un affront. Même si le plat proposé n’est pas à votre goût, ne refusait pas, dîtes simplement "Pardon, ne m'en sert que très peu, je sors de table".

Mais voila que moi, je n’aime pas les fruits hormis l’ananas, je me souviens d’une anecdote, où Léonce la sœur de Mylène s’était fait une joie de ramener la grosse pastèque à la maison, elle m’en coupa une part et comme je ne mange pas de fruit, j’ai bêtement refusé ce que Léonce m’offrait. J’ai vu son nez tourner, il y eut comme un silence glacial. Mylène a expliqué à sa sœur dans son dialecte que je ne mangeais pas de fruit. Léonce ne le savait pas et moi bien sûr, je n'étais pas habitué à ces usages locaux, je ne connaissais pas les traditions, aucune rancune n’a été retenue, mais je me suis promis de ne plus rien refuser au Cameroun.

Au quotidien, les Camerounais mangent très souvent avec les doigts, c’est une des meilleures façons de déguster la cuisine locale, il est d’usage de se laver les mains correctement avant de passer à table, n’envisagez même pas outrepasser cette règle, sinon on vous rappellera gentiment de laver vos mains. Évidemment lorsque les camerounais sortent aux restaurants ou lorsqu’ils sont conviés à une fête ou chez d’autres personnes, ils savent se tenir correctement à table, ce n’est certainement pas nous les Européens qui apprendront les bonnes manières au Cameroun.

Copyright www.souvenirducameroun.com ® Mylène et Christian date de 1ière édition le 28/01/2004. Tous droits réservés reproduction interdite même partielle.